Toute l'actualité et les bonus sur le Pari Mutuel Urbain : 200 euros pour parier, 25 euros de poker et 100€ de turf gratuit

Les différents types de courses ouvertes au pari sur PMU Turf : comment sont classées les différentes réunions ?

Pour un turfiste amateur, choisir la course sur laquelle parier relève du parcours du combattant. Quelle est la différence entre trot et galop pour les joueurs ? Y a-t-il des réunions plus simples à parier que d’autres ? Voici une présentation des différents types d’épreuves, ainsi que des classifications attenantes.

Les courses hippiques se classent en plusieurs groupes : allure (trot, galop), type de terrain (plat, haies, steeple-chase…), type de course (Critérium, séries, listed-race…).

Rendez-vous sur http://www.pmu.fr/turf et découvrez les courses du jour ouvertes au pari. Ouvrez un compte dès maintenant et profitez d’un bonus hippique allant jusqu’à 200€ (en savoir plus sur les conditions du bonus PMU Turf).

Accès à PMU.fr

Courses hippiques sur PMU : classement par allure

Les épreuves sont divisées en 2 grands types d’allure : trot et galop. Les courses de trot peuvent se disputer en « monté » (le cheval porte le jockey sur son dos) ou en « attelé » (le cheval tire un sulky sur lequel est le jockey).

Les courses de galop constituent la majorité des épreuves proposées par http://www.pmu.fr/turf. Parmi les plus prestigieuses, on trouve le prix de l’Arc de Triomphe ou le Derby d’Epsom. Ces courses se disputent sur une distance de 2 400 mètres. Aux États-Unis, la plus grande réunion de galop est le Kentucky Derby (qui se court sur 2 000 mètres).

La course de trot attelé la plus célèbre au monde est le Prix d’Amérique qui se déroule tous les ans à l’hippodrome de Vincennes. Le trot monté est plus rare : l’épreuve reine est le Prix de Cornulier, qui a lieu chaque année à Vincennes, un mois avant le Prix d’Amérique.

Si vous débutez dans les paris hippiques, nous vous conseillons de jouer sur une course de galop, car les motifs d’élimination sont moindres que sur le trot. Pour améliorer votre couverture, pensez à jouer en champ réduit ou total.

Au trot, si le cheval prend peur pour une raison quelconque, il partira au galop et sera donc éliminé. Vous avez donc une part d’aléatoire dans ce type de course.

Pariez sur le turf avec PMU

Types de terrain sur lesquels se disputent les courses PMU turf

Les courses de trot se déroulent toujours sur plat. Par contre, les épreuves de galop à l'affiche sur http://www.pmu.fr/turf se divisent en 2 grandes catégories : courses de plat ou d’obstacle (haies, cross-country, steeple-chase).

Voici les caractéristiques des différents types de courses :

  • Plat : la piste ne présente aucun obstacle.
  • Haies : comme son nom le suggère, des haies sont placées le long du parcours. Il y en a 7 à passer, qui sont toutes identiques (1,10 m de hauteur sur 1,20m de longueur). L’épreuve la plus célèbre est la Grande Course de Haies qui se dispute en juin sur l’hippodrome d’Auteuil.
  • Steeple-Chase : les concurrents doivent sauter des obstacles artificiels plus hauts que ceux des courses de haies. Ces épreuves se disputent sur des distances généralement supérieures à 4 000 mètres. En France, l’épreuve la plus prestigieuse de ce type est le Grand Steeple-Chase de Paris qui a lieu mi-mai à Auteuil. Autre course très réputée : Le Grand National d’Aintree (Liverpool).
  • Cross-Country : les chevaux doivent passer des obstacles naturels durant l’épreuve. Ce sont des épreuves de longue distance (entre 5 000 et 7 000 mètres). La course la plus connue est l’Anjou-Loire Challenge qui se déroule dans la région d’Angers.

Comme pour les allures, le type de terrain aura une influence sur vos paris. Plus vous rajoutez d’obstacles, plus les risques de perdre seront grands. Toutefois, les difficultés agissent aussi comme une méthode de tri entre les chevaux plus efficace que sur plat, ou la victoire se joue à quelques secondes.

Découvrez les courses proposées par PMU

Classifications des courses hippiques à l’affiche sur PMU

Les épreuves sont classées en différents groupes avec des conditions d’accès différentes. Certaines exigences sont liées au mérite (gain total engrangé par le cheval), d’autres non (âge, type de cheval).

Pour préserver l’équité entre les parieurs, les organisateurs des courses (Le Trot ou France Galop notamment) lestent certains chevaux.

Toutes les informations sur les courses de http://www.pmu.fr/turf sont disponibles en cliquant sur l’épreuve correspondante, puis en ouvrant une fenêtre surgissante (voir ci-dessous) sur l'écran où se trouvent les cotes.

Courses de groupes PMU turf : réservées à l’élite des chevaux

Les courses de groupes sont les plus prestigieuses à l'affiche sur http://www.pmu.fr/turf. Elles se divisent en 3 groupes.

Les courses classiques (dites de Groupe I) sont réservées à l’élite. PMU propose en général un e-Quinté sur ces épreuves. Les conditions d’accès sont drastiques : il faut avoir engrangé un certain nombre de gains, voire d’obtenir sa qualification via des listed-races (voir ci-dessous), pour y participer. Le Prix d’Amérique est une course de Groupe I.

Ensuite, on retrouve les courses semi-classiques (Groupe II et Groupe III). Elles sont ouvertes aux chevaux de très bon niveau, mais les conditions d’accès sont moins strictes.

Listed-races PMU Turf : courses de qualifications aux épreuves de groupe

Les listed races sont des épreuves donnant accès aux courses de groupe. Ce sont donc des épreuves de qualifications. Par exemple, en trot, le Prix du Bourbonnais ou le Prix de Bretagne font office de listed race pour le Prix d’Amérique.

Ces courses sont intéressantes lorsque des chevaux dominants tentent de décrocher leur ticket pour l’épreuve de groupe correspondante. Par contre, cela nécessite de bien connaître la hiérarchie des épreuves.

Courses à conditions ou courses de séries PMU Turf : le bas de la hiérarchie

Pour participer à ces épreuves, les chevaux doivent remplir un certain nombre de critères, liés à leur âge, leur sexe ou le montant de gains obtenus.

Les courses à conditions sont réservées au galop, et celles de séries au trot. Elles constituent la porte d’entrée des chevaux dans le monde professionnel. Certaines d’entre elles sont aussi ouvertes aux amateurs.

Les épreuves sont classées en 6 groupes, de A à F. Les épreuves de groupe « A » sont les plus prestigieuses et celles de groupe « F » sont ouvertes aux chevaux qui ne se sont encore jamais illustrés.

Ces courses sont relativement difficiles à pronostiquer en raison du manque de statistiques à long terme. Vous pouvez tenter de parier dessus si vous êtes un expert du turf, ou bien que vous avez une proximité avec les entraîneurs/propriétaires de ces chevaux.

Courses à réclamer : pour ceux qui veulent acheter un cheval

Les courses à réclamer sont des épreuves dans lesquelles les chevaux sont à vendre. Chacun d’entre eux possède un prix de base, appelé « taux de réclamation ».

Toute personne intéressée peut soumettre un bulletin au bureau administratif de l’hippodrome avec le prix qu’elle est prête à payer pour acquérir le cheval. Une fois les bulletins dépouillés, le cheval ira au plus offrant, sauf si le propriétaire décide de le « défendre », c’est-à-dire le racheter.

Le site http://www.pmu.fr/turf permet de parier sur les courses à réclamer. Les enjeux proposés sont les mêmes que pour les épreuves traditionnelles. Créez votre profil sur PMU turf
Laisser une réponse